Kanda Matsuri: Abris «Mikisho» pour sanctuaires portatifs et leurs porteurs

kanda-matsuri:-abris-«mikisho»-pour-sanctuaires-portatifs-et-leurs-porteurs

Le Kanda Matsuri, l’un des trois grands festivals de Tokyo, se déroule pendant une semaine environ au mois de mai, les années impaires. En 2019, les dates sont du 9 au 15 mai. Pendant son déroulement, les nombreux mikoshi (sanctuaires portables ou, plus formellement, divins palanquins) conduits en procession pour le festival sont abrités dans des structures temporaires appelées mikisho , installées dans chaque quartier participant. Dans chacun de ces abris, le clergé shintō effectue des rites pour consacrer les palanquins à un esprit divin ( mitama ). Les mikisho servent également de centres de restauration pour les équipes de porteurs de palanquins dans les quartiers et de points de collecte des dons. Ils sont exploités par des groupes locaux voués à perpétuer les traditions des brigades de pompiers formées par les menuisiers pendant la période Edo.


     » Source (traduit de l’anglais) : nippon.com

    error: Content is protected !!