Chigo no Mai: Danse dans le culte du mont Fuji

chigo-no-mai:-danse-dans-le-culte-du-mont-fuji

«Chigo no mai», littéralement «Danse des petites filles», est un événement de dévotion organisé tous les ans les 25 avril et 28 juillet dans le cadre de festivals organisés au sanctuaire Kawaguchi Asama de la ville de Fujikawaguchiko, dans la préfecture de Yamanashi. Des jeunes filles exécutent une série de danses: Gohei no mai (danse des baguettes), Ōgi no mai (danse des fans), Tsurugi no mai (danse des épées), Happō no mai (danse à huit directions) et Miya- meguri (faisant le tour du sanctuaire). 

Ces danses sont exécutées avec élégance stylisée devant une congrégation de Fuji  membres- Fuji  étant des groupes de personnes qui grimpent le mont Fuji comme un acte de culte. Ils sont basés sur la tradition du kagura , la danse sacrée et la musique dirigée dans les sanctuaires shintō.

Le sanctuaire Kawaguchi Asama a été fondé à la fin du IXe siècle dans le but de pacifier le mont Fuji (Fujisan) après une éruption. Il fait partie du site du patrimoine mondial «Fujisan – Lieu sacré et source d’inspiration artistique» reconnu par l’UNESCO en 2013.


(Initialement publié en japonais. Créé en coopération avec le Comité de recherche sur Kawaguchi no Chigo no Mai.)

     » Source (traduit de l’anglais) : nippon.com

    error: Content is protected !!