La population résidente étrangère au Japon dépasse les 2%

la-population-residente-etrangere-au-japon-depasse-les-2%

Alors que la plupart des 2,7 millions d’étrangers du Japon vivent dans de grandes villes, certaines municipalités de Hokkaidō dotées de stations de ski comptent également une forte proportion de résidents étrangers.

Au 1 er janvier 2019, le Japon comptait 127 443 563 habitants, selon une enquête démographique publiée par le ministère de l’Intérieur et des Communications et fondée sur les données d’enregistrement des résidents. Sur ce total, 124 776 364 étaient des citoyens japonais, ce qui représente une baisse de 433 239 par rapport à l’année précédente – la plus forte baisse depuis le début de la présente enquête en 1968 et la dixième diminution consécutive depuis le sommet atteint en 2009. Parallèlement, le nombre de résidents étrangers a augmenté de 169 543 à 2667,199. Cela signifie que les résidents étrangers représentent 2,09% de la population totale, dépassant les 2% pour la première fois.

Par âge, le nombre de citoyens japonais atteint deux sommets chez les baby-boomers (65 à 69 ans) et leurs enfants (45 à 49 ans). Le graphique montre clairement comment cette population vieillit. À l’inverse, les catégories d’âge les plus courantes parmi les résidents étrangers se situent dans les années vingt et trente, les jeunes travailleurs étrangers compensant la pénurie de main-d’œuvre.

Tokyo, Saitama, Kanagawa, Chiba et Okinawa ont été les seules préfectures à enregistrer une augmentation du nombre de citoyens japonais, tandis que le nombre de résidents étrangers a augmenté dans les 47 préfectures.

Tokyo compte la plus grande population étrangère avec 551 683 habitants, suivie d’Aichi (253 508), d’Osaka (235 977) et de Kanagawa (212 567). Au total, 70% des résidents étrangers sont concentrés dans les trois principales régions métropolitaines du Japon, centrées sur Tokyo, Osaka et Nagoya.

Le village Hokkaidō de Shimukappu a de loin la plus forte proportion de résidents étrangers parmi les municipalités japonaises avec 26,06%. Les résidents étrangers représentent également environ 10% de la population des municipalités de Hokkaidō telles que Rusutsu et Niseko. Comme toutes ces stations ont des stations de ski populaires auprès des touristes étrangers et japonais, il est probable que les travailleurs des hôtels et autres installations touristiques gonflent la population étrangère.

Municipalités d’Hokkaidō avec une forte proportion de résidents étrangers


(Traduit du japonais. Bannière photo © Pixta.) (traduit de l’anglais) : nippon.com

error: Content is protected !!