Tokyo enregistre plus de 40 cas de coronavirus dans le plus grand saut quotidien, rapporte NHK

tokyo-enregistre-plus-de-40-cas-de-coronavirus-dans-le-plus-grand-saut-quotidien,-rapporte-nhk

Plus de 40 cas d'infections à coronavirus ont été signalés à Tokyo mercredi, ont rapporté les médias japonais, la plus forte augmentation d'un jour dans la capitale japonaise, qui a dépassé des villes beaucoup plus petites pour devenir l'épicentre du pays dans le pays.

Les infections de mercredi augmentent le nombre total de cas à Tokyo à environ 200.

Tokyo a maintenant signalé le plus grand nombre d'infections dans le pays, dépassant l'île septentrionale de Hokkaido, qui a enregistré environ 163 des cas mercredi matin, selon un diffuseur public NHK.

Le gouverneur de Tokyo, Yuriko Koike, devait tenir une conférence de presse mercredi soir.

Koike a déclaré lundi qu'un verrouillage de la ville pourrait devenir « la seule option qui reste » si diverses mesures ne parviennent pas à empêcher une augmentation explosive du nouveau coronavirus dans la capitale.

« Les villes du monde entier sont bloquées », a déclaré Koike lors d'une conférence de presse lundi. «A Tokyo, on craint sérieusement que des groupes d'individus infectés n'entraînent une augmentation explosive du nombre de cas dans la ville. Si cela devait se produire, nous n'aurions peut-être pas d'autre choix que d'imposer des mesures d'isolement strictes – un soi-disant verrouillage – pour empêcher une nouvelle propagation. »

Malgré les mesures en cours pour promouvoir la distanciation sociale, ainsi que la fermeture d'écoles et l'annulation de grands événements publics, Tokyo a été décrite comme une région «à risque important de nouvelles flambées» lors d'une réunion du groupe d'experts du gouvernement la semaine dernière. Selon une estimation du ministère de la Santé, Tokyo pourrait voir plus de 530 cas positifs d'ici le 8 avril.

Les chiffres de mercredi ont dépassé le record 17 cas confirmés en une seule journée mardi après l'enregistrement 16 un jour plus tôt.

 » Source (traduit de l'anglais) : japantimes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*